Les lapins

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

La voiture file vers le supermarché, c'est le jour des courses. Sur la rocade, on est pas tout seul. Y'a du monde. Tout le monde va faire ses emplettes.

On arrive au rond point. C'est à celui qui passera le premier. C'est un rond-point en herbe, un rond de pelouse avec trois buissons. Papa dit qu'il y a un lapin au milieu. Et maman dit oui. Maman dit qu'il y en a plein en regardant dans son rétroviseur. Maman dit qu'il y en a plein des lapins sur le rond-point en herbe. Maman sourit.

Ça roule à 90 km/h là-dedans. Ça file à toute allure. Les voitures sont comme des missiles autour du rond-point. Maman dit "on s'arrête ?" Et papa ne comprend pas ce qu'elle veut dire. Alors elle redemande : "on peut s'arrêter ? Pour les lapins…" Maman veut aller les voir. Mais y'a une voiture qui nous colle au cul, et on roule à 90km/h alors papa dit non.
Maman elle aime bien les lapins.

Maman regarde s'éloigner le rond-point. Maman se demande comment de jolis petits lapins, de jolies petites boules de poils, ont pu se retrouver là, sur ce cercle de pelouse au milieu de la rocade avec des bagnoles qui passent à fond la caisse de tout côté.

Maman dit que pour les lapins ce rond-point en herbe c'est peut-être comme une planète. Leur planète. Et que peut-être toutes ces voitures qui passent autour comme des missiles, pour les petits lapins, ces voitures c'est comme des météorites. Et ce rond-point c'est leur planète. Et peut-être que ces lapins-là ils vont vivre toute leur vie dans ces quelques mètres carrés simplement parce qu'ils ne savent pas qu'au delà de la route y'a d'autres lapins. Simplement parce qu'ils savent pas qu'ils peuvent traverser. Simplement parce qu'ils ont peur de traverser. Simplement parce qu'ils savent pas que de l'autre côté c'est bien plus grand que leur cercle de pelouse.

Elle nous fait rire maman avec ses théories sur les lapins. On rigole.

Dans le rétroviseur, au loin, y'a les lapins, tout doux, qui s'éloignent, posés sur leur rond-point de pelouse. On rigole.

Dans le rétroviseur je vois maman qui parle des lapins. On rigole.

On rigole, mais dans le rétroviseur, je crois que je suis le seul à voir qu'en parlant des lapins maman pleure. Et je rigole. Mais pas vraiment.


Info du jour : Une nouvelle rubrique "vu par vous" a vu le jour.(colonne de droite)
Concernant le sondage, l'option Briscard (salut l'ami) prend la tête. Lord, motive tes troupes !

Info du jour : Personne n'a été averti de la publication de cet article, même pas les abonnés de la newsletter. Pourquoi ?
Parce qe c'est bon de découvrir les choses par soi-même parfois... non ?

Message du jour : Parfois on se sent loin de tout, pas découragé mais juste loin. Parfois on a juste envie de dire merci à ceux qui sont là, depuis le début, à ceux qui ont toujours été derrière même quand on se retournait pas. Parfois on voudrait juste dire merci mais on dit plus que ça, c'est dommage. Parfois je voudrais vous serrer fort...



Créer un lien


Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

. 11/07/2007 02:57

.

. 29/06/2007 02:15

.

Pi-chan 20/12/2005 13:09

Ta mère pleure pour les lapins et moi je pleure pour les lentilles. Il m'est arrivé la même chose hier soir. C'était pas dans une voiture, c'était chez moi assis devant mon plat de lentilles. A un moment de ma dégustation, quelque chose dans ma tête a explosé. J'ai pleuré pour ces lentilles en pensant aux mêmes choses que toi: que leur planète était juste ce plat moche et qu'elles verraient rien d'autre dans leur vie de lentille.Et je me suis demandé si j'avais le droit de les dévorer snas leur demander leur avis, de mettre ainsi fin à leur petite existence. J'ai jeté le reste des lentilles à la poubelle et voilà.
C'était dejà fini.

Locy 24/11/2005 21:45

Hé Brad ! Moi aussi je te dit merci pour tout ces moment de lecture pas comme les autres que tu m'as offert et continue, continue, continue...

locy 15/11/2005 23:17

Mais mince alors pourquoi j'ai pas reçu la newsletter pour tous ces articles moi ? je suis donc si seule dans ma petite planète pelousée ou quoi ?