La rivière

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

Rire. Juste rire en lançant des cailloux.
Des ronds dans l’eau. Où ils sont les ronds qu’il y avait dans l’eau quand on lançait des cailloux ? On sait plus. On n’avait plus de fruits mais c’est parti dès qu’on a vu le ciel. Y’avait plus rien. Y’avait bien des gens qu’allaient au bout du monde mais les ronds dans l’eau : niet !
On continue de se demander et de se prendre par la main mais y’a rien à faire : les cailloux, y’a des gens qui sont partis avec et y’a plus rien à balancer dans l’eau. Y’a vraiment des salauds !

Les gens faudrait les aimer même quand ils nous volent nos pierres mais c’est pas facile. Et putain les mots. Les mots qu’on balançait dans l’eau à s’en faire des ronds qu’allaient au delà de tout, on en a fait quoi, dis, on en a fait quoi des mots ? La déchirure qu’était derrière et qui nous arrachait à l’intérieur comme la pire des souffrances, dis, tu te souviens ? on en a fait quoi des mots, frangin ?
Y’avait des mots qu’on jetait dans la rivière. Mais les gens les ont pris. Ils ont tout pris tout emporté, tout emmené avec eux à l’autre bout de rien. Y’a des gens qu’ont volé ce qu’on avait. Y’a des gens.

Je voudrais être quelque chose mais je sais pas quoi. Un lion peut-être ou un nuage. Un truc idiot. Pourquoi c’est toujours con les trucs qu’on voudrait être, dis, pourquoi c’est toujours des trucs idiots et roses ? Enfin un lion c’est pas rose, mais pas loin quand même.

Dis, ils sont où les cailloux ? J’aimerais tellement les lancer dans la rivière, voir les ronds que ça fait. Je voudrais tellement que ça ricoche au loin et puis que ça nous fasse rire. Que ça nous fasse rire tu sais, comme quand on avait les mots. Avant que les autres ne nous les prennent. Je voudrais que ce soit comme ça. Juste toi et moi. Des cailloux. Trois mots. Et puis la rivière qui nous écoute.


[mp3]

Texte lu par Myrtille



Créer un lien

Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

clochette 14/12/2005 19:35

Ca me rappelle une chanson de Bénabar..
J'aime ton style, à la façon de Salinger parfois. Tes allures d'écorchés de Rimbaud moderne sont destabilisantes.
Mais inutile de te comparer aux autres. Reste toi. Merci à toi.

béné 03/12/2005 15:27

Lucie .. merci pour le benêt ... ca fait chaud au coeur !!
Je tiens a signaler a mikie .. qu'à partir de maintenant .. je tacherais de soigner mon ecriture !lol

béné 03/12/2005 15:24

re message de béné ...non je ne connais pas brad .. a mon grand regret ...et pour ce qui est du style SMS ... c'est une sale habitude prise sur MSN !lol(en plus je suis nul en orthographe ...alor vous pensez .. vous .. chers fans de Brad que j'ai bien compris son texte ...YES !!Serieusement .. j'ai quand meme du le lire trois fois ...lol!
( je suis aussi une fan de Brad ..)

Lord 02/12/2005 22:27

les trois mots : je t'aime !

janu 02/12/2005 01:46

Ca surtout, et le reste, aussi.