La braise

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

Pourquoi est-ce qu’on prend autant soin de notre vie ? On traverse la route en regardant à gauche et pis à droite et pis encore à gauche et encore à droite et on ouvre en deux notre sandwich pour vérifier que le jambon est pas marron. On nage où on a pied. On va dans les endroits qu’on connaît. On parle aux gens qui sont gentils. On change de trottoir. On fait des études. On cherche l’amour. On veut le bonheur. Pourquoi est-ce qu’on prend autant soin de notre vie alors qu’on en a qu’une ?

Des fois je me pose des questions.

Si le sol c’était des braises et qu’on avait plein de chaussures, des milliers de paires de chaussures, on serait toujours en train de marcher jusqu’à l’autre bout du monde sans en avoir rien à foutre, mais alors vraiment rien à foutre d’user nos pompes sur le sol couvert de braises puisque de toute manière on en a plein d’autres, des chaussures, des milliers d’autres paires. Mais si on en avait qu’une, de paire de chaussures ? Si on en avait qu’une paire, une seule et unique paire pour toute notre vie, est-ce qu’on resterait sur place pour pas l’abîmer, la garder à jamais neuve pour toujours ? Ou bien est-ce qu’on s’en servirait seulement pour aller dans des endroits importants ?
Au travail ?
A nos examens ?
A l’enterrement de nos parents ?

Si le monde était recouvert de braises, et si on avait tous qu’une seule paire de chaussures, y’aurait combien de personnes pour aller jusqu’à la mer ? Y’aurait combien de personnes pour se dire qu’on a pas besoin de chaussures quand on a les pieds dans l’eau ?

Des fois je me pose des questions.

Et si le sol c’était pas des braises. Si le sol c’était juste du bitume et des routes et des chemins pour aller vers ailleurs. Et si des chaussures on en avait tellement des milliers de paires qu’on pourrait en remplir des milliers d’armoires, pourquoi on resterait là, immobiles, plantés comme des cons, toute notre vie, debout dans nos chaussures ?
Pourquoi on ferait ça si une vie on en qu’une ?
Pourquoi on se pose jamais cette question ?
Pourquoi est-ce qu’on prend autant soin de notre vie ?




 


Commenter cet article