Comment on taille une pipe ?

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

Ça fait 4 mois que je sors avec Linette et je commence vraiment à regretter. J’enroule ma langue dans sa bouche, autour de sa langue humide, je mordille ses lèvres et elle soupire et gémit dans ma bouche et j’ai mon slip prêt à exploser et je me dis que vraiment je regrette. Voilà c’est ça que je me dis, que je regrette. C’est vrai que je suis super bien avec elle, allongés tous les deux sur son lit, avec sa langue qu’est comme une crème glacée que je peux sucer éternellement, mais vraiment ce que je me dis c’est que Linette, ça fait 4 mois que je lui roule des pelles et je regrette.
Je regrette de pas lui en avoir roulées plus tôt.

Oh je sais, ça fait romantique de dire ça. Mais c’est parce que je m’exprime mal. Ce que je veux dire c’est que je regrette de pas avoir roulé de pelles plus tôt. A Linette. A Linette ou à une autre fille. N’importe quelle fille. Je regrette de pas avoir roulé des pelles à toutes les meufs de mon collège quand j’étais au collège. A toutes les meufs de mon lycée depuis que je suis au lycée. C’est ça que je regrette. D’avoir flippé alors que rouler des pelles c’est à peu près aussi compliqué que de manger un cornet de glace.

Si j’avais pas flippé, aujourd’hui, des meufs, j’en aurais emballées des centaines et rouler des pelles, y’a longtemps que je serais passé à autre chose. Alors que là ça fait quatre mois que je roule des pelles à Linette et pis c’est tout, rien de plus. Et pourtant on est sur son lit. Avec mon slip prêt à exploser.

Là, tout de suite, ce qui me fait vraiment flipper, moi, c’est de tailler des pipes, d’être avec un mec et de pas savoir comment on fait ou alors de mettre son zboub dans ma bouche et qu’il me dise que j’ai les dents qui raclent ou encore pire. Et que j’ai vraiment l’air ridicule à pas savoir tailler une pipe. Ce qui me fait flipper c’est ça. Voilà, c’est ça. C’est ça que je dirais si j’étais une meuf. Et j’aurais bien raison. Parce que moi, je le sais, tous mes copains c’est ça qu’ils veulent : se faire sucer.

Mano une fois il est sorti avec Béatrice Laval, et pourtant elle est moche cette nana-là Béatrice Laval. Même Mano il dit qu’elle est moche. Quand je lui ai demandé bah alors pourquoi t’es sorti avec elle ? il m’a répondu : je croyais qu’elle le faisait, j’avais pas compris que c’était juste son nom de famille.

J’aimerais pas être une meuf qui entend ça pour la toute première fois : suce-moi.
Mon mec il me dirait suce-moi et moi je penserais : est-ce je vais avoir la bouche assez grande ? trop grande ? Et combien de temps ça va durer ? faut respirer par le nez ? par la bouche ? et si il sent mes dents ? et si il sent du gland ? est-ce qu’il faut mettre les mains ? et si il jute ? putain merde, je fais quoi si il me jute dans la bouche ?! et si je m’étouffe ? et ça a quoi comme goût, du sperme ? et si j’ai une crampe dans la mâchoire ? et putain, il s’est écoulé combien de temps depuis qu’il m’a demandé ? Et si je faisais comme si j’avais rien entendu ? Oh putain et je fais quoi maintenant, c’est moi qui me lance ou c’est lui qui la sort ?! Oh putain, j’aurais préféré être un mec !

Je suis sûr que je penserais comme ça si j’étais une meuf. Je suis sûr que je penserais comme ça, là, tout de suite, si j’étais Linette. Et j’aurais bien raison. Parce que moi, je le sais, son copain à Linette, c’est ça qu’il veut : se faire sucer.

Mano il dit : le pire quand tu tiens un stand de glaces, c’est quand y’a une nana qui t’achète un cornet à deux boules. Moi je dis ah bon ? Et lui Mano il dit ouais, le pire c’est quand elle lèche bien la glace et que, quand elle a fini, elle te rend le cornet vide et recrache tout son sorbet sur tes chaussures. Et moi j’dis : ah ouais, c’est vrai que t’es bon en métaphore.

N’empêche que là j’ai ma langue dans la bouche de Linette et on est sur son lit et ça fait une heure qu’on se roule des pelles et j’ai mon slip prêt à exploser et ce que je voudrais moi, c’est oser lui dire. Juste oser lui dire deux mots : suce-moi. Mais elle, je le sais bien, elle met ma langue dans sa bouche pour être sûre que je lui demande pas d’y mettre autre chose. Et je la comprends. Moi aussi ça me ferait flipper. La pauvre. Elle sait très bien que si elle enlève sa langue de ma bouche, les mots vont pouvoir sortir. Et alors faudra passer à l’acte. Ouais mais elle va pas pouvoir laisser sa langue dans ma bouche éternellement. Et c’est là, ça y est, je sens sa langue qui se retire et nos bouches qui se décollent légèrement et nos visages qui s’écartent un peu et là, à ce moment-là précis, dans l’obscurité, les mots qu’elle entend c’est :

« Suce-moi »

Est-ce que c’est toujours comme ça ? Est-ce qu’il y a toujours ce silence pesant comme une enclume quand on vient de dire suce-moi, dans le noir ? Est-ce qu’il y a toujours cette impression de se prendre une énorme baffe dans la gueule alors que rien ne bouge ?

« Suce-moi »

C’est dingue, mais quand on est dans le noir avec quelqu’un depuis des heures avec personne qui parle parce que tout ce qu’on fait c’est se rouler des pelles, hé bin c’est dingue mais si ça fait des heures que ça dure ce silence et ces langues qui s’enroulent, bah quand tu dis « suce-moi », comme ça, au milieu du silence, dans le noir, quand tu dis « suce-moi », t’as presque l’impression que c’est pas toi qui l’as dit tellement tu croyais que tu serais pas capable de le dire. T’as presque l’impression que c’est quelqu’un d’autre qui l’a dit tellement tu reconnais même pas ta propre voix.

« Suce-moi maintenant.»

D’ailleurs, c’était pas ma voix.

« Je veux jouir dans ta bouche.»

C’était la sienne.




 


Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

Marc 15/06/2008 11:23

c'est vraiment agréable et ludique de vous lire. Bravo

locy 26/05/2008 12:58

Et oui les filles aussi adorent ça !
Biz...

Nénia. 22/05/2008 20:36

Tu sais ce qui me fais le plus rire?
C'est que moi, j'suis une fille, et que je ne me suis jamais posée toute ces questions sur la pipe. Mais toi, tu te demandes à notre place. Et ça fait bizarre. Résultat, moi j'me les pose. Non y a pas, c'est vraiment un truc qui vient tout seul. Ouais, la première fois, c'est bizarre, on se dit "merde, est ce que c'est bien??" et puis Fuck, si c'est pas bien, faut l'dire sinon on s'en sort plus. xD
Et puis eh, si c'est un couple normal, ces choses là se font naturellement!!
Sinon, rentrons dans les banalités de ton art: Très bon article et très bon chute!
Ah Ciao!!!
=)

magali 22/05/2008 16:58

enfin de retour !
Magnifique comme d'hab !
Bleuffant ;-) hein ?

Boo 22/05/2008 00:50

Moi j'ai rien vu venir et je me suis régalée, comme d'hab :)