Le printemps

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

Je me retrouve soudain avec la queue toute poilue de Jean-Pierre Durieux dans la main.
Faut dire que je me suis réveillé ce matin avec une trique d'enfer.

Ah oui, j'aurais peut-être dû commencer par ça : y'a beaucoup de gens qui me disent dis-donc Brad tu te fous pas un peu de not'gueule ? Parce que je trouve que c'est bizarre comment tu parles ? Des fois t'emploies des mots, on dirait que t'as huit ans.
Bah oui, je sais… moi j'arrive pas à écrire comme je parle… pourtant je vous promets que je dis couille bite et nichon comme tout le monde. Mais bon, je sais pas pourquoi, dès que je me lance dans un texte, j'écris zizi au lieu de queue.

Mais j'ai décidé de faire des efforts.

Donc je me suis réveillé ce matin avec une trique d'enfer ! (j'adore cette expression)
Faut dire que j'avais fait un de ces rêves !
Avec une de ces gonzesses ! (j'adore aussi le mot "gonzesse")

Je me suis levé ce matin et depuis ce moment-là, j'avais qu'une envie.
Et maintenant je me retrouve avec la queue poilue de J-P Durieux qui glisse dans ma main.

Maman est sortie. Elle a dit ad'taleur. Moi j'ai dit ouep.
La porte s'est refermée. J'ai compté jusqu'à 10 dans ma tête. Et puis j'ai couru dans la cuisine parce que je savais que c'était là que je trouverais Jean-Pierre.

Jean-Pieeeeerre, minou, Jean-Pieeeeerre, viens mon chat.

Quand il m'a vu débarquer avec mon slip autour des chevilles, Jean-Pierre a d'abord reculé. Ses oreilles se dressaient sur sa tête, il a crachouillé en hérissant les poils de son dos. Quand mon ombre allait enfin le recouvrir dans le coin de l'arrière-cuisine, y'a la musique des scènes de poursuite qui s'est déclenchée dans ma tête, tatata ta, et Jean-Pierre a bondi entre mes jambes et a failli se coincer dans mon slip, j'ai essayé d'attraper sa queue mais elle m'a glissé dans la main, je me suis retourné en essayant de rajuster vaguement mon slibard. J'agrippais mon slip de la main gauche mais j'avais quand même le cul à l'air et j'ai foncé derrière J-P.

Il s'était arrêté au bout du couloir et quand j'ai débarqué en glissant sur le carrelage, il était tellement surpris qu'il a bondi sur lui-même puis a cavalé jusqu'au bout du couloir et à l'angle, tellement il allait vite, il a pas réussi à s'arrêter et bling ça a fait comme les motos sur les circuits : il s'est couché dans sa course et il a glissé sur le lino et s'est fracassé dans la porte de la salle à manger, puis me voyant arriver sur lui avec mon slip de travers il a bondi de nouveau, m'a foncé dessus comme une panthère et juste au moment où il allait me rentrer dedans il a basculé, a bondi de côté, a posé ses pattes sur le papier peint et s'est mis à marcher sur le mur, comme dans un jeu vidéo de kung-fu. Miaouuuuuuu. C'est là que j'ai pensé toi mon petit père, tu vas pas y couper, je vais te "faire ta petite affaire" ! (y'a rien à faire, y'a vraiment des mots que j'arrive pas à écrire.)

Après c'était comme une scène au ralenti : je me suis retourné -fiouuutt- mon slip m'a glissé jusqu'au pied, tout mon corps s'est mis à courir après le chat sauf mes jambes qui sont restées coincées dans mon slip et vlan, mon corps en suspension dans l'air est tombé de toute sa hauteur. Blang. Et c'est là, quand j'avais mon slip en bas des jambes, allongé comme un con dans le couloir de l'entrée, que Crocheton a ouvert la porte…

Il a dit : "bah qu'est-ce que tu fous le cul à l'air dans l'entrée ?"
J'ai répondu : "euh, je faisais caca et le téléphone a sonné… j'ai couru pour décrocher mais le chat s'est foutu dans mes pattes et je suis tombé…"
"Fais gaffe" qu'il a dit "pt'être qu'il voulait t'enculer !"




Créer un lien

Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

Arthur Rainbow 08/11/2008 21:34

Au contraire, tu devrais être ravi!

Le chat, homo, deux lessive pour le prix d'une!

Garfield 23/04/2008 16:15

Alalalalalalalalalala...

yolène 09/06/2007 20:40

vraiment chapeau l'artiste ... !! première fois que je lis quelque chose qui arrive a me faire rigoler autant ... et voila que je pleure de rire !! respect

Felix 21/07/2006 14:37

Pourquoi Diable, appeler ce chat Jean-Pierre Durieux, aurait t-il la truffe rouge?

The Cat

marie 03/04/2006 11:51

rassures moi ... tu n'es pas sérieux, et voilà je ne trouves pas les mots .....sauf que je te tirerai bien les oreilles pour penser à des bétises pareilles
je doute, tu es innocent et mes pensées à moi sont cruelles Marie