Hobby

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

Nan mais sérieux : y'a encore des gens qui pensent que les garçons jouent à celui qui pisse le plus loin. Bon, ok, peut-être que tout le monde croit pas ça, mais y'en a beaucoup quand même. L'autre jour y'a même une fille de ma classe qui nous a demandé si on le faisait quand on était entre mecs.

Quand elle a été partie, c'est Krack qui a demandé à Mano " alors alors ce week-end ? Combien ? Combien ? " En fait comme il parlait vachement vite ça donnait plutôt "aloralorsouikéncbiencbien?" mais je vous l'ai décodé.
Et Mano a répondu "9 mon gars !" Plaf, ils se sont tapés un grand coup dans la main et Krack a fait "yeeees".

J'ai d'abord pensé qu'il avait dû faire un super score à un jeu vidéo mais je voyais pas trop à quoi pouvait correspondre le 9.

"Et toi, man ?" Ouais parce que Mano il dit man pour faire américain je pense. C'est pour ça qu'on l'appelle Mano. "Et toi man ?" qu'il a demandé à Krack donc. (Avant je croyais que Krack on l'appelait Krack parce qu'il vendait de la drogue mais en fait il paraît que c'est juste parce qu'il est boursier…)
"Seulement 6" a répondu Krack alors Mano s'est foutu de sa gueule : "wouha la loooose Krakiiiinette !"
Tout le monde a bien ri.

Krack a relevé la tête et il a dit "ouais mais bon j'ai un bras dans le plâtre je vous rappelle" et ça a fait "ouais" "mouais" "c'est vrai" "hin hin mouais ok".

Ça m'avait bien fait rire que Mano dise "Krackinette" et j'en souriais encore. Alors Krack s'est retourné vers moi et m'a dit "et toi, Brad, combien de fois ce week-end ?" et j'ai répondu "bah euh… j'sais pas…" et ils ont commencé à se foutre de ma gueule en faisant des momo mouarf et des roufoufouf. Et j'ai demandé "combien de fois quoi ?"
Grand silence.
On dirait que je suis le seul à pas être au courant.
C'est Mano qui me répond "Bah, combien de fois tu t'es branlé ce week-end, man ?"
Grand silence.
Je m'attendais à tout sauf à ça.
Je lève les yeux comme pour regarder sous mes paupières.
Mano se tourne vers Krack.
Je ferme un œil. J'ouvre l'autre en grand.
Krack hausse les épaules.
Je marmonne : tatata. Hin. Hum.
Toujours le grand silence.

Je balance ma réponse : "DOUZE".

Le silence se met à bourdonner autour de moi : Douz-douzz-zeudou-douze-nan douzohnan? si! Rhooowouhacool !

Et ça fait wohaaaaaa juste après que j'ai dit :
"Mais si j'avais su qu'on faisait un concours, j'aurais fait plus."




Créer un lien


Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Garfield 23/04/2008 17:05

Alalalalalalala, les mecs alors....

. 11/07/2007 03:20

.

betty 16/06/2006 20:45

c'est nul je m'attendais a autre chose de la souffrance enfouie d'un ado qui evolue dans ce monde cruel par exemple...
g une histoire, l'histoire de ma vie que je publierai dans 10 ans alor a plus!

Mab 23/05/2006 11:56

"Ah au fait merci Bradichou d'avoir indiqué quel était le super morceau de zik de ton bloug!
Commentaire n° 5 posté par: Chris(site web) le 16/05/2006 - 09:37:34"

Ah bon ? Où ça ? :D

Chouette les deux derniers textes. Je passe de temps en temps, j'en lis quelques-uns, et j'adore toujours autant ! :)

Natacha 18/05/2006 23:07

Il est 23h00,et demain j'ai cours à 8h. Il est 23h00, et j'ai découvert dans la soirée ton blog. Je ris en te lisant, mais je pleures aussi. Et demain matin, je pleurerai. Je pleurerai parceque mon prof s'enportera, m'engeulera, et finalemnt me mettra à la porte. Et je pleurerai parcequ'au lieu d'avoir fait mes trois annales de physique-chimie,j'ai lu une histoire. L'histoire de Brad-Pitt Deuchfalh, un beau roman.
Et je finirai de lire ce roman demain, parceque si je ne vais pas me coucher, c'est durant les cours où l'on ne m'a viré que je dormirai.