Savonnette

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

Si vous pouvez imaginer une savonnette posée sur le bord d'une baignoire humide juste au moment où la savonnette bascule et va glisser dans la baignoire comme un bobsleigh.

Si vous pouvez ressentir l'impossibilité qu'a la savonnette, à cet instant précis, de se rattraper aux bords de la baignoire ou à une bouteille de shampoing, d'abord parce que la savonnette n'a pas de bras, certes, mais aussi et surtout parce qu'à cet instant précis où son corps savonneux est à moitié dans le vide et à moitié sur le bord elle se sent comme incapable de maîtriser son corps en tant qu'objet physique.

Si vous pouvez imaginer, ce bloc, ce petit bloc qui sent bon et qui mousse, à la seconde exacte où plus rien ne peut empêcher sa grande glissade jusqu'à l'autre bout de la baignoire qui finira par une éjection par dessus bord et un blindeblang dans les flacons d'après-shampoings.

Si vous pouvez imaginer la détresse de cette savonnette, alors vous pouvez m'imaginer nu dans la baignoire glissante, à la seconde même qui précéda le basculement de mon cul par dessus ma tête, cette seconde où déjà je ne maîtrisais plus mon corps, si ce n'est mes yeux qui se tournèrent vers la porte qui s'ouvrait alors que je pensais l'avoir fermée à clef et vlan je suis une savonnette.

Et maman est au dessus de la baignoire et je me dissimule comme je peux dans la mousse et maman dit bah qu'est ce que tu fais ? et je dis rien rien j'ai glissé c'est tout. Et comprendre à ce moment-là que si je veux mettre mon zizi dans la bouche de quelqu'un il y a deux choses à retenir :
1/ Ne jamais, jamais, essayer de le faire dans une baignoire humide.
2/ Trouver une bouche qui ne soit pas la mienne




Créer un lien


Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

Garfield 23/04/2008 17:32

loooooooool

. 11/07/2007 03:20

.

Aurore 31/08/2006 01:24

Bonjour moi c Aurore, juste te remercier pour l'éclate de rire, c'est superbement raconté!

lili mitée 23/06/2006 17:09

ben voilà je passe là par hasard et je suis prise comme une mouche dans du papier collant. C'est un peu Daniel picouly qui se serait pris les pieds dans du Pennac. Mais halte aux comparaisons tu as ton propre style et je reviendrais. Ouais je sais y a que terminator qui dit ça.

Jénova 22/06/2006 15:01

Excellent...