La vie est belle.

Publié le par Brad-Pitt

C'est drôle comme on ne parle jamais du handicap de maman. Non que j'ai particulièrement envie d'en parler, mais c'est vrai qu'encore tout à l'heure, à table, je la regardais et je me disais "c'est fou". C'est fou que cette femme qui m'a mis au monde me regarde avec des yeux de fillette.
Quand je regarde ma mère je ne la vois pas comme dans mes rêves.
Maman a 40 ans. Je sais plus comment ça s'appelle sa maladie. Je ne sais plus d'ailleurs si c'est une maladie. Je crois qu'on en a jamais vraiment parlé. Je sais même plus si c'est papa qui nous a dit le nom de la maladie ou si on l'a appris autrement.

Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu

Le dimanche matin lorsqu'on va à l'église, dans la communauté yavish, pour écouter le sermon de mon père, il demande toujours à ma mère de se mettre au premier rang pour que tout le monde la voit. Ou bien c'est pour lui, pour qu'il voit les cuisses de maman dans sa robe à fleurs. C'est étrange. On a toujours fait comme ça.

Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu

Maman elle parle comme une enfant. Mais je crois que quelque part elle se rend compte qu'elle est pas comme les autres. Quand elle se balade, le clochard du bout de la rue la siffle quand elle passe. Elle se rend pas compte on dirait. Elle est belle ma maman, sa robe à fleurs semble voler autour d'elle. Les gens disent que maman et papa ils forment un joli couple. Les gens ils savent pas que papa il crie parfois. Et je me souviens qu'une fois quand j'étais petit, maman avait dit quelque chose à propos de Dieu, un juron peut-être ou quelque chose comme ça, elle se rendait pas vraiment compte, et papa avait pas aimé du tout et il lui avait balancé sa main à travers le visage tellement fort qu'elle était tombé de sa chaise. Elle était tombé sur les fesses et c'est la première fois que, assise comme ça dans la cuisine, je lui ai trouvé un air de petite fille fragile. J'aurais voulu que maman se soit ma sœur, juste pour lui présenter mes copains, des gens bien, pas des gars comme mon père.

Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu

Dans le village, dans les années 80, tout le monde connaissait la jeune Councha, avec ses longs cheveux bruns qui tombaient en cascade sur sa croupe de jument. C'était la plus jolie fille de la région d'après ce qu'on disait. Mon père en parle encore souvent avec ses copains lorsqu'ils boivent de la bière en regardant le football à la télé. Un gars très beau avec des muscles partout venait souvent chercher Councha sur sa Harley Davidson ronronnante, et tous les deux ils allaient jusqu'à la mer pour regarder si le soleil se couchait. Councha elle envisageait de devenir une femme. Tout le monde savait bien qu'elle deviendrait une grande dame. Qu'elle deviendrait avocate ou médecin, c'était une fille tellement intelligente. Et elle était tellement belle. Quand il parle d'elle, mon père, il dit "elle était sacrément bien roulée". Comment pouvait-elle être aussi intelligente et belle en sortant de cette famille pourrie qu'était la sienne ?

Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu Brad Pitt nu

Un jour, son copain en Harley, il est venu la chercher, ils étaient très amoureux. Lui aussi il était promis à un brillant avenir. Pour fêter leur amour et leur brillant avenir tout tracé ils ont foncé jusqu'à la plage, le moteur de la moto ronronnait jusqu'au moment où il a hurlé en s'encastrant dans la CX de mon père qui avait grillé le stop. Councha s'est envolée, sa tête s'est fracassée dans le pare-choc avant de la voiture. Son amoureux, on a retrouvé ses muscles ici, et là, et un peu plus loin encore. Il a fallu l'empreinte de ses dents pour l'identifier. Councha est restée trois mois dans le coma. Quand elle s'est réveillée, les médecins ont dit "c'est fini pour elle, le cerveau a grillé". Les parents de Councha ils étaient bien embêtés. Ils ont dit à mon père "Monsieur le pasteur on est bien embêté. Comprenez, nous, on est que de pauvres fermiers, on voudrait bien éviter de porter plainte contre vous mais quand même vous l'avez quand même bien grillé ce stop." En tort à 100% qu'il était mon père. Alors il a proposé que la plainte soit oubliée et qu'il s'occupe de Councha en échange. Les parents de Councha ont dit "Mieux, vous allez vous marier."
C'est l'année de ses 20 ans que maman a eu cet accident bête. A quoi elle ressemblerait maman si… ?




Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

Hoet 04/04/2008 11:12

Salut.
Ben en fait je suis tombe je ne sais plus comment sur ton blog, et voila, maintenant je remonte a la source, a tes debuts si on peut dire...
Je pleure comme une madeleine devant cette tragique histoire qu'est celle de ta mere ( Si c'est bien reelle ).
Pfff...La vie est vraiment dur quelque fois, Dieu n'epargne personne ( Je suis pas croyant mais bon :P ).

Tres beau blog, sincerement. Cela nous change des blogs avec des images et des commentaires debiles.
Je suis heureux que tu connaisse un tel succes. Les gens ont besoin de personne comme toi, et il serait bien qu'il y en ai plus.
Vive Internet !
:D
Je compte bien acheter ton livre des mon retour en France ( Deux mois a Attendre !snif )
Aller, continue comme ca...

Hoet

dan 07/11/2007 08:57

Je découvre, je me régale et surtout, surtout j'attends la suite !Très amicalement et admirativement

bregman 08/10/2007 23:12

Un petit commentaire discret au cas où tu les lirais encore ...
Brad, franchement, depuis que tu ne publies plus, je me fais chier, sur le web.
Moi aussi, je vais arrêter.
En fait, bloguer, c'est se mettre à poil devant tout le monde, le faire gratuitement, et en plus, tous ceux qui viennent te voir, ils le font en cachette parce qu'ils ne veulent surtout pas avoir de contacts avec toi !
En fait, je me demande pourquoi on écrit.
On croit qu'il va en rester quelque chose, mais en fin de compte, tout ce qu'il en reste, c'est de la désolation.

M'enfin bon.
J'espère que tu vis encore, au moins. Qu'est-ce qu'il faut dire ? Ah, oui, je sais :
- Brad Pitt Deuchfalh est mort. Vive toi !

Jeanot 25/09/2007 15:37

C'est émouvant comme un roman. Sauf que dans un roman on imagine dans sa tête et on se dit que cela pourrait être vrai. Dans un blog, c'est l'inverse, on se dit que cela pourrait avoir été inventé.

Vrai ou faux, c'est beau. Tu ne nous demandes pas d'y croire, tu ne demandes pas de l'aide ni de la compassion. Ton plaisir est d'écrire, de nous plaire et de nous émouvoir. C'est réussi.

Continue.

sharlotte 17/07/2007 19:03

j'y crois pas à tes histoires...je ne sais pas qui tu es vraiment finalement, ms le principal c le plaisir de te lire, dc je continue, felicitations, ça me fait penser à du Pennac, on te l'a deja dit? c fait exprès?