Sphincter.

Publié le par Brad-Pitt

Samedi, c'est sport. De 9h à midi. Dans le gymnase. J'aime pas ça, moi, me changer dans les vestiaires du gymnase, avec les autres garçons. C'est bizarre, y'en a qui pensent qu'à se dépêcher de s'habiller pour aller devant la porte des filles. Ils veulent les espionner, essayer de voir à travers le hublot s'ils peuvent pas apercevoir le frou-frou d'une culotte ou la pointe d'un sein. On dirait que c'est vital pour eux.

Y'a Balezo qui s'est foutu de ma gueule quand il a vu que ma chemise était rentré dans mon slip. Il a dit "hé les gars, regardez ça ! Brad-Pitt il rentre sa chemise dans son slibard comme les vieux !" J'ai dit "Ah ah, pas du tout…" mais j'ai pas réussi à argumenter plus que ça. J'avais l'air con. C'est mon père qui met sa chemise comme ça, pour pas qu'elle sorte de son pantalon pour qu'elle reste bien en place. C'est lui qui m'a dit que c'est comme ça qu'il fallait faire.
Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu
Boris Balezo –gros BB c'est son surnom- c'est lui le chef des gars qui pensent qu'à aller espionner les culottes des filles. Balezo, il est tout le temps en train de parler de ses petites amies. Il dit qu'il leur touche les seins, qu'il leur touche les fesses, qu'il leur touche d'autres trucs même. C'est pas à moi qu'il raconte ça, mais des fois j'entend quand même.

Je sais pas pourquoi. Peut-être que c'est les tomates farcies d'hier soir, mais en tout cas j'avais sacrément mal au ventre avant d'aller en gym. J'ai pas osé aller aux toilettes pendant le cours de sport. Je me voyais mal dire "scusez-moi m'sieur, j'peux aller faire caca ?" Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu

Après, retour dans les vestiaires. Balezo et ses comparses se dépêchent, ils veulent aller espionner les filles. Je pensais être sauvé mais Balezo ne me rate pas :
"Waaaa la HONTE !! Brad-Pitt il a de la merde sur son slip !!"

Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu

Et le pire, c'est qu'il avait raison. Une petite tache marron. En sautant, mon sphincter n'en pouvait plus, mes jambes se sont écartées au-dessus du cheval d'arçon, y'a eu un jet de caca. Tomates farcies. C'est ni très classe, ni très passionnant, je sais. Mais c'est ma vie. J'invente rien. J'ai retiré mon pantalon de jogging le plus vite possible, j'ai enfilé mon jean le plus vite possible, en tournant mon cul vers le mur et en faisant comme si j'entendais pas Balezo. L'air con.
Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu

Parfois la vie, c'est vraiment une suite d'évènements nuls.

Il paraît que les souvenirs les plus persistants sont les souvenirs d'humiliation. Je crois que je vais me souvenir longtemps de cette journée.

Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu

 

Retour à la maison. Il est midi trente. Comme d'habitude j'arrive en même temps que les parents. Papa gare la voiture devant la maison. Il descend de la voiture. Il a son pantalon de jogging. Ils sont allé à Carrefour. Maman vide le coffre, y'a plein de sacs plastique remplis de bouffe. Crocheton sort de la maison pour aider maman. Papa déroule le tuyau d'arrosage, il va laver la voiture. C'est le début du week-end. Super. On va encore se faire chier. On va sûrement se planter devant la télé ce soir pour écouter les hennissements de Patrick Sébastien. Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu
Bonne nouvelle : maman m'a acheté un slip. Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu Brad pitt nu
Quand je pense qu'il y a des gens qui ont une vie passionnante.




Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

raph 19/12/2007 22:31

(tiens, pourquoi la dernière phrase n'est plus dans le livre??)

Brad-Pitt Deuchfalh 19/12/2007 23:14

C'est toute la dernière partie du texte qu'a été modifiée. Et pour être honnête, je sais plus trop pourquoi. Mon editeur trouvait que c'était pas assez rythmé je crois, pas sûr.

Astute Cugel 03/01/2006 13:29

humiliation : L'humiliation serait une émotion secondaire, provoquée par une évaluation cognitive où le sujet se perçoit, dans le regard d'autres qu'il tient en estime, comme ayant été volontairement rabaissé à un statut individuel et/ou social inférieur et méprisable.Crois tu avoir de l'estime pour les sous-merdes ?Pour avoir été brimé dans mon enfance par ces petits etres qui n'obtiennent leurs heures de gloire qu'une partie de leur adolescence, je peux te dire par experience (l'experience c'est la seule chose que les adultes obtiennent en "grandissant") qu'il faut garder ce souvenir douloureux, pour qu'un jour lointin tu croise de nouveau ces personnages que la vie aura casé, cassé et concassé, a l'endroit ou ils le mérite ces clients facilesde cette epoque adorée et que la douleur se transforme en indifférence et futilité d'avoir un jour jugé que supérieurs ils t'étaient.

cleomede 11/10/2005 21:43

Tiens bizarre un truc que ton père a dit et où il a raison : le truc de la chemise, oui c'est comme ça qu'on fait, y'a pas de honte, t'occupe pas de ces crétins
Et n'oublie pas que c'est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins
Et t'en fais pas, la tomate farcie plus tard, quand tu t'en souviendras, tu riras
Patrick Sébastien? Il existe encore lui?
Bisous

Loola 11/08/2005 22:19

Les souvenirs d'humiliation ont un aspect bénéfique dans le sens où, lorsqu'on sort la tête de ce souvenir nauséabond, on se dit qu'on est bien content de notre vie, même si ce n'est qu'à cette seconde présente.
Ouep, cela dit je prefere me souvenir d'un truc sympa et me dire que ma vie est chouette. Mais chacun son truc... ;-)

Mimi 23/07/2005 18:04

"'Il paraît que les souvenirs les plus persistants sont les souvenirs d'humiliation"
Rien de plus vrai, ça me traverse souvent l'esprit, ces satanés souvenirs.
On peut pas formaté sa mémoire?
Heureusement non... Mais on peut essayer de digérer. Finalement la mémoire n'est rien de plus qu'un estomac.