Philosophie

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

Ça fait une semaine que je n'ai rien écrit. Il est vrai que sur les sept derniers jours il ne s'est rien passé de bien intéressant dans ma vie et puis surtout je suis en pleine révision pour le brevet des collèges. Dans 8 jours, les examens.
De son côté, Crocheton a commencé les épreuves du bac. .
Son sujet en philo c'était "raisonne-t-on bien quand on veut avoir raison à tout prix ?" .
Je lui ai demandé ce qu'il avait répondu, il a dit « Oui. ».
« Comment ça "Oui" ?.
— Bah j'ai répondu que "oui", on raisonne bien. .
— Hum ??.
— Celui qui connaît la vérité a forcément raison de la défendre, non ?.
— Euh, ouais….
— S'il défend la vérité, il a raison et la conclusion de ce qu'il dit sera forcément juste puisque ce sera vrai..
— Et ? .
— Bah, si c'est juste, c'est qu'il raisonne bien. ».
Je lui ai répondu « Mais, imaginons qu'il ne connaisse pas la vérité… dans ce cas… ».
Crocheton a fini ma phrase « Dans ce cas, il n'a pas de raison de la défendre, donc il se tait. Conclusion : raisonne-t-on bien quand on veut avoir raison à tout prix ? Forcément OUI!».
Forcément..

Au rang des nouvelles particulièrement passionnantes, notons que Crocheton a découvert que j'alimentais un blog (celui que vous êtes en train de lire) et il est parvenu évidemment à m'exposer un chantage odieux : soit je le laisse installer ici une rubrique concernant le graphisme, soit il fait savoir à papa que lorsque je suis sur Internet ce n'est pas pour faire des recherches pour l'école. J'ai bataillé mais il a fini par promettre de ne pas lire mes textes et bien sûr j'ai accepté qu'il fasse sa rubrique..
J'imagine si mon père venait sur ce blog et qu'il lisait mes textes..

Ce matin, comme tous les dimanches, Crocheton m'a réveillé à 7h30 en jouant à Daktari dans la chambre. Quand j'ai ouvert les yeux il imitait la lionne qui louche. Peu après, on faisait semblant de dormir et maman est entrée dans la chambre comme une brise marine. Elle a murmuré "les garçons…" tellement gentiment que le souffle de sa voix n'aurait même pas soulevé une plume. Une odeur de frais. Elle venait de nettoyer les toilettes. .

Une heure après nous étions à l'église. Communauté yavish. Dans son sermon, mon père a dit que c'est par le travail qu'un homme s'améliore. J'ai tout de suite compris que c'était un message pour Crocheton, pour l'encourager à réviser ses examens. C'est drôle comme mon père ne sait pas nous parler autrement que dans sa soutane. Quand nous ne sommes que des moutons dans le troupeau. Mon père a dit que de là où il était, Dieu nous regardait et nous jugeait. Mon père a dit que c'était la vérité et qu'il était là pour la défendre.




Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

Loba 27/07/2007 13:04

Beau texte.J'aime bien ta façon de voir les choses et ton humour aussi.

. 11/07/2007 02:58

.

. 29/06/2007 02:17

.

JC Buzillard 01/12/2005 00:41

euh... el Marco... la petite histoire fait un lien direct, et de manière brillante (ça va les chevilles Brady ;) ) entre la question "du bac", et le problème général de la croyance religieuse, qui bien souvent court-circuite le raisonnement en invoquant un texte sacré...

Brady, pourquoi ne commentes tu plus les commentaires ? (c'est une des questions les plus cons que j'ai posé...).

El Marco 30/11/2005 18:40

Si on crois avoir raison a tout prix et qu'on est persuader de dire une veriter a ce moment la crocheton dit faux: La raison est donnee a tout le monde tout les hommescette raison doit etre guide par la methode pour atteindre le vraie car la raison est la capacité de bien juger, la faculté de distinguer le vrais du faux. Donc on ne raisonne pas tout le temps bien quand on veut avoir raison a tout prix si notre raisonnement est vraie on raisonne bien si notre raisonnement est faux on ne raisonne pas bien. Alors peut on bien juger quand on veut avoir raison a tout prix ?