Besoin de dire...

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

A mon frère, Crocheton.



Colère. Rage enfouie, colère.
Pas l'droit.
T'avais.
Colère.
T'avais pas l'droit mon frère.


Parce que toi.
Fatigue et fatigue encore.
Trop dur, dis-tu ?
Tu dis trop dur ?
Fatigue.
Et moi, fatigue, tu y as pensé ?


Fatigue.
Moi plus jamais.
Parce que trop dur. Parce que colère !
Parce que pas l'droit.
Colère !
Parce que pas l'droit t'avais !
Parce que partir.
Parce que sang dans mes veines. Tu t'souviens ?
Fatigue. Moi aussi.
Colère. Parce que sans moi.
Parce que partir.
Jamais. T'avais promis.
Sans moi jamais, t'avais promis, tu t'souviens?


Lâche ! Traître ! Lâche !
Défaite, abandon, plante-moi ton poignard.
T'avais promis, frangin, t'avais promis…
Tu m'as menti.

Une lettre sur une commode, une lettre Crocheton, tu nous as laissé une lettre !!! Que croyais-tu ? Que cela suffirait ?
Que les chagrins s'effacent avec les mots Crocheton ?
Que les mots remplacent les gens ?
Remplacent les frères ?
Les frères qu'avaient promis. Les lâches.
Les frères fatigue. Les frères trop dur. Les frères je pars.


Tu te souviens Crocheton ?
T'avais promis.
Colère je suis.
De t'aimer connard.
Colère je suis de t'aimer comme un frère.
Parce que sang dans mes veines. Tu t'souviens ?
Parce que tranche mes veines si tu tranches les tiennes ou ne fais rien reste là mais t'en va pas seul t'as promis !
Chagrin parce que fatigue.
Chagrin parce que frère.
Chagrin parce que promis jamais je ne te dirai tout ça.
Chagrin parce que je te soutiendrai mon frère.
Parce que je me tairai dans tes silences.
Parce que mes questions ne deviendront pas ton enclume.
Chagrin parce que je les enterre au fond de moi.


De te perdre, mon frère.
Peur.




Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

MIREILLE 18/02/2008 21:49

ça donne envie d'acheter ton livre ...

Phee 15/12/2007 13:29

C'est fou comme on a rien à dire devant un texte comme ça.

. 11/07/2007 03:19

.

Ziaaa 30/10/2006 11:40

Je ne sais plus quoi penser Brad.. marrant le contraste qu'il y a avec ce que je viens de lire qui m'a brulé les yeux, et la découverte de cette image pipi/caca sur laquelle j'ai passé ma souri par hasard.
Je vais lire ton blog jusqu'au bout.

Téquitoi 12/09/2006 05:55

En lisant ce texte, une seule pensée m'envahit :"mon dieu quel talent" ... On ressent l'émotion dans chaque mot, chaque phrase...
Il est 6h du mat, j'ai pas dormi de la nuit, et j'avoue que j'arrive pas à décrocher de la lecture de ton blog...
Cet article est vraiment poignant !
j'suis pressé de lire la suite...