En travers de la gorge

Publié le par Brad-Pitt Deuchfalh

Ça lui est resté en travers de la gorge. C’est peut-être pour ça que papa n’a pas dit oui tout de suite. Sûrement aussi parce qu’il pense que c’est moi pour les sites de cul et qu’il m’en veut vraiment d’avoir explosé le forfait internet. Il a pas dit oui tout de suite. Mais sincèrement je suis presque sûr que c’est parce que ça lui est resté en travers de la gorge. Il est le premier à le dire.

Se saigner aux quatre veines. Elle est belle cette expression. Elle me fait mal quand papa dit ça.

On se faisait chier comme des rats morts. J’étais allongé sur mon lit quand j’ai entendu la voix de Benoît par la fenêtre. Et puis la voix de sa mère. On s’ennuyait. Et c’est rien de le dire. On avait même pas internet encore. Je crois qu’on avait même pas d’ordi. Pas les sous avait dit papa. Pour tout on avait pas les sous, papa le disait tout le temps, encore plus que maintenant.

Françoise est entrée dans la maison avec sa bonne humeur et son fils. Elle a soufflé une bise à maman qui souriait. Elle a embrassé papa en disant « j’emmène tes fils ». Papa avait l’air un peu surpris et puis elle lui a dit « faut qu’ils prennent l’air, je les emmène à BougouPark ». On était jamais allé à BougouPark. Françoise elle est comme ça, elle emmène toujours son fils dans des endroits chouettes. Benoît il est fils unique. Ça doit être bien. D’un autre côté ça doit chiant des fois.

BougouPark. Wahou ! Finalement même Pendry est venu. Elle a fait du poney. Crocheton a fait du quad (les petites motos à quatre roues) moi j’ai fait le train fantôme. Benoît il a fait du poney, du quad et du train fantôme.
On allait pas se plaindre : c’est Françoise qui payait.

Alors forcément quand Françoise a dit qu’elle aimerait bien que je parte en vacances avec eux. Que Benoît partagerait bien sa tente avec moi. Que le camping ça me plairait. Qu’une semaine à la mer ça me ferait le plus grand bien. Forcément papa l’a regardé de travers.
Ce sera du 13 au 20. Je ne pourrai pas poster d’articles. Ça va me manquer de pas vous écrire. J’emmènerai un cahier pour noter deux ou trois choses.

A l’époque, papa et maman ne mangeaient même pas le midi, tellement on avait plus de sous. Ils nous regardaient. Alors quand Françoise avait dit j’emmène tes fils, papa était content bien sûr, il savait bien que BougouPark on en rêvait, et puis en même temps il était gêné. C’est vrai que Françoise elle a des sous, elle, mais ça le gênait quand même. De pas payer. Mais on était tellement content d’y aller. Il a dit oui.

Et puis quand on est revenu, Papa avait le ventre vide et Françoise lui a dit que les billets d’entrée, le quad, le poney, le train fantôme ça faisait 45 euros…

Alors quand Françoise a demandé si c’était bon pour le camping, pour Brady, du 13 au 20, papa a pas répondu tout de suite, peut-être parce qu’il pouvait pas, peut-être parce qu’il avait un truc en travers de la gorge… et puis finalement il a dit « tu veux y aller ? », j’ai souri… il a ravalé sa salive et il a dit oui.

Se saigner aux quatre veines.




Créer un lien


Laisser un commentaire sur ce texte


?

Voir les commentaires

Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

fruit 24/01/2006 17:42

quelle conne cette femme

Geoffroy 18/01/2006 21:22

Bonjour Amélie.

Je vous appelle Amélie, car vous êtes Brad...J'aurais tellement aimé que vous de soyez "que" Brad. Mais je ne suis pas déçu pour autant. Aujourd'hui j'en suis certain, j'ai découvert un auteur. Et un grand. Vos textes sont sublimes. Je ne connais aucun de vos livres, bien qu'on me les ait souvent conseillés. Mais l'histoire de Brad, je la connais par coeur maintenant. En tout cas, ce que vous avez bien voulu nous dévoiler. Ici. Sur ce blog. Je ne l'ai découvert il n'y qu'une semaine. Et j'ai tout de suite été "addict". Que dire. magnifique simplement. Le hasard n'y ai pour rien, je poste un commentaire, à ce texte, car pour moi, c'est le plus beau du blog.

Vous avez désormais un lecteur supplémentaire. Des questions me brûlent les lèvres....que va devenir ce Blog? Allez vous faire un roman sur Brad? un recueil de vos textes? Vous me combleriez de joie. Si le Blog s'arrete, je pourrais au moins me consoler d'avoir connu grâce à vous une semaine de bonheur intense. Un bonheur m'ayant rappelé intensément d'anciennes émotions, ressenties à la lecture de "l'attrape coeur", de Salinger.

Longue vie à Brad/Amélie.

locy 23/08/2005 11:20

Au moins pour l'argent le problème est réglé, Françoise ne pourrait-elle pas t'offrir un an de connection à internet ?
En tout cas bonne vacances !

Bruno 08/08/2005 09:42

oh, pourquoi t'as enlevé le calendrier !
je trouvait ça super bien, moi

Bruno 08/08/2005 09:41

un seul mot à dire : Abuser !
abuser de la part de cette françoise d'avoir fait payer ton père alors qu'elle devait très bien savoir que vous n'aviez pas de sous, et que si elle avait pas proposer de vous emmenez que vous n'y seriez pas allé !
si elle fait le meme coup pour la semaine de camping, ton père va faire un e attaque !

En tout cas, profites bien de ces vacances, et reviens avec plein d'histoire à nous raconter